Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Soins à domicile durables

L’institution genevoise de maintien à domicile (imad) aide les personnes âgées ou convalescentes à retrouver leur autonomie chez eux. Malgré l’ampleur de sa mission et le nombre d’acteurs avec qui elle collabore, elle conserve une logique de proximité dans sa manière de travailler.



Avec 2200 collaborateurs et 6200 prestations en moyenne effectuées quotidiennement dans le canton de Genève, imad propose une palette de prestations pour un maintien à domicile de qualité à visage humain. Active sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre, elle prend notamment soin d’une personne âgée de plus de 80 ans sur trois et de la moitié des résidents genevois de plus de 90 ans. Seniors, patients atteints de maladie chronique, enfants en situation de handicap ou encore personnes venant de sortir de l’hôpital après une intervention: imad prend en charge des patients au profil varié. Pour cela, elle a développé une approche professionnelle pluridisciplinaire. Infirmières, aides-soignants, diététiciennes mais aussi ergothérapeutes ou aides en soins et santé communautaire peuvent ainsi intervenir selon les besoins.

Plan de mobilité et électricité verte
Dans le cadre de leur mission, le personnel d’imad effectue de très nombreux déplacements dans l’ensemble du canton. Quelque 300 000 heures de trajet sont ainsi réalisées chaque année par les collaborateurs. A ce titre, et afin de limiter au maximum son empreinte écologique et maximiser le temps passé auprès des patients, l’institution a mis en place un plan de mobilité. Grâce aux trajets effectués en bus, à vélo et vélo électrique, en voiture hybride ainsi qu’en voiture électrique, imad est parvenue à atteindre une belle performance écologique, puisque 66% de ses collaborateurs se déplacent sans utiliser de véhicules à essence. L’institution entretient également un partenariat de longue date avec SIG. Depuis le début de l’année, imad a souscrit à Electricité Vitale Vert. Elle participe ainsi activement au développement de projets liés aux énergies et à la protection de l’environnement à Genève.

Récompensée par le Prix suisse de l’éthique
Une conscience écologique qui se traduit par ailleurs dans la gestion des déchets. En effet, imad confie cette tâche à la fondation genevoise Partage. Spécialisée dans le tri, celle-ci agit également sur le plan éthique, en favorisant la réinsertion professionnelle. En outre, avec la création d’une banque alimentaire, cette fondation lutte contre la faim et le gaspillage. Pour son attitude engagée et la collaboration qu’elle entretient avec Partage, imad a d’ailleurs reçu le Prix suisse de l’éthique l’an dernier.
A l’avenir, l’institution compte également accentuer son implication en faveur de la sécurité et de la santé au travail, en sensibilisant ses employés sur ces points. Côté formation, imad s’apprête aussi à tripler le nombre de ses jeunes apprentis d’ici à 2018. De quoi assurer la relève dans un secteur au sein duquel la demande ne cesse d’augmenter, particulièrement en Suisse où le vieillissement de la population est important.

Plus d’infos sur www.imad-ge.ch



Retour aux témoignages