Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Gaz Vitale Bleu, le gaz neutre en CO2, produit de référence.


Avec Vitale Bleu, choisissez un gaz doublement naturel :



  • Neutre en CO2, grâce au financement de projets environnementaux genevois et internationaux
  • Issu directement du sous-sol, sans transformation industrielle


Il est possible de réduire notre empreinte carbone, c’est-à-dire la quantité de CO2 émise par nos activités, par effet de compensation.

Quand une activité dégage du CO2, il est possible de compenser son effet négatif en finançant un projet environnemental qui, ailleurs, réduit le CO2 dans la même proportion. Les quantités de CO2 émises sont contrebalancées par les quantités de CO2 évitées ou capturées : c’est le principe de la compensation.​

Le gaz naturel contenu dans Gaz Vitale Bleu est entièrement compensé avec des projets environnementaux genevois et internationaux.
En choisissant Gaz Vitale Bleu, vous compensez vos émissions de CO2 par le financement de projets de réductions des émissions de CO2 à Genève et dans le monde.

Les projets internationaux sélectionnés par SIG sont certifiés Gold Standard et remplissent des critères stricts afin de garantir un impact optimal au niveau environnemental, social et économique.

Ils sont principalement sélectionnés avec la fondation myclimate dont SIG est partenaire. Cette fondation suisse compte parmi les plus grands fournisseurs de mesures volontaires de compensation des émissions de CO2 et applique des critères très stricts lors du développement de ses projets.

Inde : projet de production de biogaz à partir de déchets

Dans la province de Karnataka en Inde, plusieurs milliers de petites installations de production de biogaz vont être construites dans les prochaines années.

Ce projet consiste à récupérer le méthane dégagé dans l’atmosphère par la fermentation des restes alimentaires et du fumier. Il est valorisé sous forme de biogaz par les habitants qui peuvent l’utiliser pour faire fonctionner leurs fourneaux. Ainsi, la consommation de bois de chauffage baisse, ce qui permet de diminuer l’exploitation et la dégradation des forêts.

Les fourneaux à biogaz dégagent beaucoup moins de fumée et de particules fines que les fourneaux à bois. Cela entraine par conséquent une diminution du risque de maladies pulmonaires pour les habitants.

Enfin, les restes du fumier peuvent servir de fertilisants naturels pour l’agriculture, ce qui diminue la consommation de produits chimiques.

Pour plus d’informations sur ce projet


Brésil : soutien d’une centrale électrique fonctionnant avec du bois exploité de manière durable

Dans la ville d’Itacoatiara située en Amazonie, une nouvelle centrale électrique fonctionnant avec des déchets de bois a pu être construite. Cette installation remplace de vieilles génératrices utilisant du diesel.

Ainsi, 15 millions de litres de diesel sont économisés chaque année. De plus, la chaleur émise par l’installation est récupérée dans les scieries environnantes pour optimiser le séchage du bois.

Les déchets de bois utilisés pour faire fonctionner la centrale proviennent de forêts exploitées de manière durable (conformément aux normes FSC). Avant cela, ces déchets de bois étaient inutilisés et macéraient en libérant des grandes quantités de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Finalement, cette installation a permis de sécuriser l’approvisionnement en électricité de la ville. Les fréquentes coupures du passé ne sont donc plus qu’un mauvais souvenir pour les habitants.

Pour plus d’informations sur ce projet



L’organisme indépendant SGS assure la vérification de la compensation des émissions de CO2 générées par la consommation de gaz naturel des clients de la gamme Gaz Vitale.