Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

20’000 carafes pour fournir de l’eau potable en Afrique

Une grande chaîne de solidarité a été déclenchée par l’Opération Carafe. Aux côtés de SIG et de l’association humanitaire H2O-Energies, vous avez contribué par un geste utile à financer la production d’eau potable au Kenya, dans la région de Koteyo. Retour sur une action à succès.

  • Le projet : fournir de l'eau potable, pendant au moins 20 ans, à la communauté et aux deux écoles primaires d'Akom et de Rakombe.
  • Objectif : vendre 20’000 carafes et récolter CHF 100'000
20'000 carafes vendues
 
100'000CHF reversés pour ce projet
  • En quelques mots

    Association : H2O-Energies
    Lieu : région de Koteyo, à environ 60Km de la ville de Kisumu et à proximité du Lac Victoria
    Population concernée : une communauté d'environ 2'700 personnes vivant principalement de l'agriculture et de l'élevage de bétail
    Projet : fournir de l'eau potable, pendant au moins 20 ans, à la communauté et aux deux écoles primaires d'Akom et de Rakombe
    Soutien SIG : CHF 100'000.- = 20'000 carafes
    Avancement du projet : 2009 - 2012. Financement terminé.
    20'000 carafes ont été vendues, et l’intégralité des bénéfices récoltés par SIG (CHF 5.-/carafe vendue au prix de CHF 20.-) a été reversé à l’association genevoise H2O-Energies.

    L’histoire du projet :
    A Koteyo, la population consommait de l’eau de mauvaise qualité à longueur d’année. Elle était récoltée sur les toits durant la saison des pluies. Le reste du temps, elle était rapportée du lac de Victoria, distant, par les femmes et les enfants, obligés de parcourir des kilomètres à pieds chaque jour. Brunâtre et impure, cette eau était la cause de nombreuses maladies.

    Le projet, financé par SIG à hauteur de CH 100'000, consiste en:

    • la construction d'une station de pompage au bord du lac Victoria
    • la construction à Genève de deux filtres de traitement de l'eau ainsi que leur transport et installation sur place au Kenya
    • la formation du personnel à l'exploitation et la maintenance
    • le suivi du projet

    L'arrivée de l'eau potable dans la région a notamment permis de limiter de manière considérable les absences pour des raisons de maladie à l'école de Rakumbe (environ 300 élèves). Les cas de typhoïde et de diarrhée se font bien plus rares.

  • Les grandes étapes du projet

    Un projet de potabilisation de l’eau réalisé en 3 ans.

    • Janvier - Mars 2009
      Lancement du projet référencé par solidarit'eau suisse et destiné à fournir de l’eau potable, pendant au moins 20 ans
    • Juin - Juillet 2009
      Début des travaux pour la réouverture du canal de liaison entre le Lac Victoria et la future station de traitement.
    • Juillet – Novembre 2010
      Construction des filtres par l’équipe de H2O-Energies à Genève et envoi par bateau.
    • Mars - Avril 2011
      Pose du 1er filtre et mise en service de la station de traitement et de pompage au bord du Lac Victoria. Entre 1000 et 1500 litres d’eau potable sont produits et distribués quotidiennement.
    • Mars - Octobre 2011
      Mise en place du réseau de distribution par la communauté locale et le service des eaux régional.
    • Eté 2011
      Distribution des premiers verres d’eau potable dans les deux écoles de Akom et Rakombé. Démarches pour obtenir la certification de distributeur d’eau potable afin d’autoriser la vente de l’eau et ainsi financer les frais d’exploitation et de renouvellement des installations pour assurer la pérennité du projet.
    • Mars 2012
      Un voyage au Kenya a permis à l’équipe d’H2O-Energies d’y installer un second filtre de traitement de l’eau permettant de doubler la capacité de production d’eau potable et de fournir de l'eau à une population de 2'000 personnes. Une assurance technique est assurée depuis Genève.
    • Juin 2012
      Début de la vente de l'eau via le comité local de gestion.
    • Janvier 2013
      Remaniement du comité de gestion, désormais soutenu par H2O-Energies et YWCA sur place.
    • Août 2013
      2 personnes de H2O-Energies se sont rendues sur place afin de procéder à des ajustements de l'installation de traitement de l'eau et consolider le volet gestion de l'eau.
  • L'association H20-Energies

    L'association H2O-Energies a décidé d’appliquer ses connaissances approfondies et son expérience dans les technologies de l’eau pour contribuer concrètement à résoudre les besoins d’accès à une eau sûre et potable dans le monde.

    Depuis 2008, le groupe a développé un équipement de filtration et de désinfection de l’eau. Cet équipement a été testé avec de l’eau prélevée dans l’Arve, une rivière proche de Genève. Son eau est considérée comme « difficile » du fait de sa turbidité élevée (composée de sable, de boue et de particules organiques) et par son niveau de pollution bactérienne et industrielle en provenance des populations vivant en amont.