Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

TOSA ligne 23, c'est parti : l'union partenariale publique-privée au service du bus du futur

Le projet de bus TOSA concrétise aujourd'hui une étape importante en vue de son déploiement à Genève. Ce véhicule 100% électrique à recharge rapide et sans ligne de contact sera déployé à l'horizon 2018, sur la ligne 23 qui reliera à terme Carouge au Parking P+R 47 de l'aéroport international de Genève. Réunissant de multiples qualités technologiques et économiques, TOSA positionne Genève et la Suisse sur la carte de l'innovation en matière de mobilité durable, mais aussi en tant que formidable incubateur d'acteurs orientés vers le développement de projets innovants au service de la qualité de vie de la collectivité.

Les Transports publics genevois et les entreprises ABB et HESS Carrosserie ont signé ce jour les contrats d'acquisition de la technologie TOSA en vue de son déploiement sur le futur tracé de la ligne 23 à Genève. La nouvelle flotte de bus 100% électrique sans ligne de contact viendra remplacer une ligne exploitée aujourd’hui au diesel. Concrètement, la commande porte sur la production de 12 bus électriques et des stations de recharges
TOSA : 13 stations de recharge flash, 3 stations de recharge aux terminaux et 4 stations au dépôt, pour un montant total de 24 millions de francs.

A l’occasion de la cérémonie de signatures, Monsieur Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture et Monsieur Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du département de la sécurité et de l’économie, se sont réjouis de cette concrétisation, qui confirme la volonté du Conseil d'Etat de placer Genève sur la carte des métropoles engagées dans un processus de transition énergétique vers l'électromobilité.

Le bus électrique TOSA répond parfaitement à la Stratégie énergétique 2050 de la Confédération visant à réduire la consommation énergétique du pays, notamment par la promotion de technologies efficientes. Il bénéficie à ce titre d’une subvention de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) à hauteur de CHF 3'400'000.- pour son déploiement à Genève sur la ligne 23 et figure en tant que projet phare de la Stratégie énergétique menée par la Confédération.

TOSA se démarque aussi par son aspect novateur en matière de partenariat. Il est le fruit d’une union publique-privée exemplaire réunissant les Transports publics genevois (TPG), l'Office de Promotion des Industries et des Technologies (OPI), les Services industriels de Genève (SIG), ABB Sécheron SA et le Canton de Genève, qui finance l'acquisition des stations de recharge ainsi que des travaux de génie civil notamment, pour un coût budgété de CHF 15'000'000.-.

TOSA est aussi source d’inspiration pour les futurs ingénieurs et designers que forme notre région, il a permis aux étudiants des milieux académiques, tels que l’EPFL, la HE-Arc, l’Hepia ainsi que la chaire d’efficience énergétique de l’UNIGE d’apporter leurs connaissances et savoir-faire dans la phase initiale de développement du projet. C’est une des forces de ce projet comme le souligne Monsieur Pierre Maudet. « Outre la puissance innovante de TOSA, ce projet a créé une synergie novatrice entre des acteurs aussi pluriels que les hautes écoles, les grandes régies, l’industrie et l’Etat. La réussite de TOSA est en bonne partie due à cet écosystème.»

Ainsi, la mise en service de TOSA sur la future ligne 23 devient une véritable vitrine pour l’innovation genevoise et suisse tout en étant générateur d’affaires pour de multiples entreprises locales et suisses. En termes de retombées commerciales, TOSA, qui s’est vu remettre de nombreuses reconnaissances, dont le prix OMPI 2012, un Smart Award et deux prix EBUS en 2014, intéresse déjà plusieurs villes et collectivités du monde entier.


La mobilité durable de demain s’invente aujourd’hui à Genève

Premier système de bus de grande capacité 100% électrique, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. TOSA, c’est avant tout une innovation-clé à l’échelle mondiale: la recharge par biberonnage, développée par ABB à Genève. Ce processus consiste en une recharge dite flash des batteries à certains arrêts, soit 15 secondes, le temps qu’il faut normalement pour laisser monter ou descendre des passagers. Un bras mécanique repliable placé sur le toit du bus et doté d’un capteur laser permet la connexion automatique à la station de recharge, ce qui rend le processus quasiment instantané (moins de 1 seconde). Outre l’absence de lignes aériennes, le grand avantage de la technologie TOSA est de permettre une réduction considérable de la taille des batteries embarquées. Résultat : un gain à la fois en capacité (15% à 30% de places en plus) et en consommation énergétique (environ 10% d’économie) puisque le véhicule est allégé. Jean-Luc Favre, directeur général d’ABB Sécheron souligne que « ABB contribue depuis 125 ans déjà, en Suisse et dans le monde entier, au progrès technique – en mettant l’accent aussi bien sur l’amélioration de l’efficacité énergétique que sur celle de la productivité industrielle. Parmi les compétences majeures d’ABB figurent les technologies au service du transport durable. Ainsi, ABB aide le Canton de Genève à déployer une solution de transport urbain sans émissions sur son territoire ».


Pour tout complément d'information :

M. Luc Barthassat, conseiller d’Etat chargé du DETA, en contactant M. Thomas Putallaz, secrétaire général adjoint,
tél. +41 (0)79 417 09 69 ;
Mme Emmanuelle Lo Verso, secrétaire générale adjointe chargée de communication,
DSE, tel. +41 (0)79 955 44 29 ;
Mme Isabel Pereira, attachée de presse, TPG, tél. +41 (0)22 308 35 29 ;
Mme Marie-Azeline Faedy, responsable communication, ABB Sécheron SA, tél. +41 (0)58 586 20 16.



Informations complémentaires, voir  le communiqué en pdf