Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Le barrage de Chancy-Pougny a 90 ans

Le barrage de Chancy-Pougny, fleuron du patrimoine industriel régional, célèbre ses 90 ans. Cet anniversaire est l’occasion de rappeler le rôle majeur qu’a joué cette centrale hydroélectrique, située sur le Rhône franco-suisse, dans le développement économique des deux pays. Dernière étape dans la riche histoire de Chancy-Pougny: des travaux de modernisation ont permis d’augmenter sa puissance et de le certifier naturemade star.

En 1925, les autorités suisses et françaises inauguraient le barrage binational de Chancy-Pougny. C’était l’aboutissement de cinq années de travaux colossaux sur le Rhône, et d’un engagement humain et industriel hors du commun. L’ensemble de l’aménagement, doté de cinq turbines de type « Francis », produisait alors 200 GWh d’électricité par an.

A l’origine du projet, la Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny, actuellement détenue par les Services Industriels de Genève (SIG, actionnaire à hauteur de 72,24%) et la Compagnie Nationale du Rhône (CNR, 27,76% des actions). La SFMCP a été créée pour ériger sur le Rhône un barrage capable de fournir de l’électricité aux usines métallurgiques françaises du Creusot, en plein essor. Du côté genevois, la production du barrage de Chèvres ne suffisait plus à alimenter le réseau de tramways et la demande toujours croissante d'électricité pour les ménages.

Au sortir de la deuxième Guerre Mondiale, les besoins en électricité s’accroissent encore. Les Français inaugurent le barrage de Génissiat, en aval. Genève, en pleine croissance, prend la dimension d’une ville internationale et convoite le courant produit à Chancy-Pougny. Dès 1959, la plus grande part de l’énergie du barrage est consommée sur le canton de Genève.

De nouvelles turbines pour une puissance renforcée

« La modernisation et le confortement de Chancy-Pougny ont exigé l’intervention de spécialistes des deux côtés de la frontière », relève Thierry Saegeman, Directeur général de la CNR, actionnaire français du barrage. « La CNR assure l’ingénierie, et SIG la gestion de l’usine. En 90 ans d’existence, Chancy-Pougny s’impose toujours comme un trait d’union entre la France et la Suisse. »

Quatre turbines « Kaplan » ont remplacé les turbines d’époque, permettant d’augmenter la puissance de la centrale de 20%. En 2015, la production de Chancy-Pougny est passée à 240 GWh soit l’équivalent de la consommation de 70'000 ménages. Ces travaux ont également permis la certification naturemade star du barrage. Une certification qui permet à SIG de proposer de l’électricité verte produite 100% localement. Pour SIG et pour la CNR, le renforcement de la capacité de Chancy-Pougny s’inscrit au coeur de leur stratégie : développer l’énergie renouvelable et locale.


CONTACTS MÉDIAS
Elise Kerchenbaum, Relations médias
elise.kerchenbaum@sig-ge.ch
T 022 420 70 93 / M 079 333 48 52


Rushes Libres de Droit (LDD) : SIG - ORCA
Centrale avant travaux (mp4 - 125 Mo)
Confortement du barrage (mp4 - 212 Mo)
Démontage anciens groupes (mp4 - 166 Mo)
Montage nouveaux groupes (mp4 - 355 Mo)
Passe à poissons (mp4 - 186 Mo)
Vues aériennes (mp4 - 138 Mo)