Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Bientôt une nouvelle source de chaleur pour la zone industrielle de Plan-les-Ouates

MM Antonio Hodgers, conseiller d’Etat chargé du département, de l’aménagement, du logement et de l’énergie (DALE), Thierry Durand, conseiller administratif de Plan-les- Ouates et Marco Danz, président de CADZIPLO SA et membre de la direction d’INDUNI & CIE SA, ont posé, ce jour, la première pierre du réseau de chauffage à distance de la zone industrielle de Plan-les-Ouates (CADZIPLO). Cette installation a pour but de valoriser les rejets thermiques des entreprises de la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO), avec un concept énergétique basé sur l'écologie industrielle, les déchets des uns étant la matière première des autres. L’installation sera opérationnelle en juin 2015. L’investissement avoisine les neuf millions de francs.

QU’EST-CE QUE LE PROJET CADZIPLO ?
Le projet CADZIPLO, à Plan-les-Ouates, a pour but de réaliser une centrale de production de chaleur, qui collecte les rejets thermiques de la zone industrielle et prélève leur chaleur, afin de distribuer, à travers un réseau de chaleur à basse température, de l'eau chaude vers les nouvelles constructions de la zone.

Le projet répond au principe d’écologie industrielle. Il trouve sa genèse dans le cadre des travaux du groupe de travail ECOSITE, créé par le Conseil d’Etat après l’adoption par le Grand Conseil de la loi sur l’action publique et le développement durable, et les différentes études énergétiques commandées par l’office cantonal de l’énergie, dans les zones industrielles.
Ces dernières études ont permis de faire apparaître le potentiel d’écologie industrielle dans la zone industrielle de Plan-les-Ouates (ZIPLO), basé sur les rejets thermiques d’un certain nombre d’industries de la zone (informatique, horlogerie, industrie laitière) et les synergies énergétiques possibles avec les projets de développement en zone industrielle, mais aussi en dehors, notamment les logements et les activités maraîchères.
CADZIPLO s'intègre parfaitement à l'aménagement de ce périmètre territorial en cours de mutation et correspond pleinement aux objectifs de la politique énergétique du canton de Genève. La valorisation des rejets thermiques de la ZIPLO est, d’ailleurs, un des objectifs énergétiques du Plan directeur cantonal 2030.

DESCRIPTION DE L’OUVRAGE
Dans une première phase, le projet CADZIPLO consistera à récupérer les rejets thermiques dits à « basse température », issus du refroidissement du centre d’hébergement informatique Safe Host, actuellement évacués dans l’air et donc perdus.

La centrale de production de chaleur est localisée à l’intérieur du bâtiment Skylab, situé entre le chemin du Pré-Fleuri et le chemin du Champ-des-Filles. Le sous-sol du bâtiment abritera deux pompes à chaleur qui relèveront la température des rejets de chaleur ainsi que des ballons d'eau chaude pour stocker la chaleur, soutirée des rejets. Une chaudière bicombustible, d’appoint et de secours, sera installée sur le toit du bâtiment.

La Puissance maximale délivrée sera de 4,5 MW. La production thermique annuelle devrait être d’environ 6.9 GWh (soit l’équivalent de la consommation en chaleur de plus de 1’250 foyers MINERGIE de 100 m2). Les pompes à chaleur permettront de relever le régime de température de 8/14°C à 55/45°C. Ces pompes à chaleur assureront plus de 75% des besoins de chaleur du CAD. Le reste sera assuré par la chaudière bicombustible.

FINANCEMENT ET COMPOSITION DE CADZIPLO SA
La société CADZIPLO SA a été constituée en février 2014, dans le but de concrétiser le projet du même nom, mais aussi pour le développement à terme de sites de valorisation de rejets thermiques. Sa création marque l’aboutissement de plusieurs années de démarches autour des pratiques de l’écologie industrielle à Genève. Cette société anonyme est composée de quatre actionnaires, à savoir INDUNI & CIE SA, Services Industriels de Genève – SIG, ENERGY8 SA et ALPIQ INTEC SA. Chacune de ces sociétés apporte son savoir-faire et ses compétences pour le développement de CADZIPLO.

Les quelques neuf millions de francs, investis et nécessaires à la réalisation du projet, ont été apportés à hauteur de 2,8 millions de fonds propres, un prêt bancaire d’environ 2 millions de francs, un prêt convertible de 2 millions de francs de le Fondation pour les terrains industriels (FTI) et enfin, un prêt préférentiel de 2 millions de francs, sur 15 ans, de l’Etat de Genève, lequel a également accordé une subvention de 339’000 francs.

SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVE D’AVENIR
Les premiers clients de CADZIPLO seront : Projet 22 SA, Projet 24 SA, Sky Lab Real Estate AG et Vacheron Constantin. Les contrats sont établis pour une durée comprise entre 15 et 30 ans. Ils comprennent également une participation à l’investissement, au moment de la mise en service de la sous-station du client. Le prix de la chaleur est facturé à 0,22 francs/kWh, indexé selon l'évolution du prix du gaz et de l'électricité.

D'emblée, le projet a été conçu comme une opportunité d'écologie industrielle à plus large échelle encore. Ainsi, dans un deuxième temps, le réseau de collecte des rejets thermiques pourra inclure d'autres industriels dont les activités dégagent de la chaleur, et le réseau de distribution pourra être étendu à d'autres consommateurs, par exemple, en direction du grand projet des Cherpines qui, à lui seul, prévoit à terme (horizon 2030) la création de 3000 logements et 2500 emplois.

Pour toute information complémentaire:
Mme Isabelle Dupont Zamperini, T.079 759 12 08, isabelle.dupont-zamperini@sig-ge.ch