Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Les poissons du Rhône pourront enfin remonter le Rhône pour atteindre le Lac Léman ou l’Arve

La Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny S.A. a mis en service le 29 avril dernier une passe à poissons sur la rive droite de son aménagement. Cet ouvrage de 250 mètres de long permet aux poissons de contourner le barrage et de remonter le Rhône pour atteindre le Lac Léman ou l’Arve.

La construction du barrage de Chancy-Pougny (1920-1925) était le dernier obstacle pour la migration des poissons le long du Rhône. Une voie de migration est maintenant ouverte grâce à la nouvelle passe à poissons inaugurée fin 2012 en présence de la Conseillère d’Etat du canton de Genève Michèle Künzler et de nombreux représentants des milieux environnementaux venus de France et de Suisse. Construite par la Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny S.A., il aura fallu 7 ans d’études, 2 ans de travaux, 25’000 m3 de graviers à déplacer et 7 millions d’euros pour réaliser le projet. La construction de cette passe à poissons s’inscrit dans le cadre des mesures réglementaires mises en place par la SFMCP pour répondre aux exigences des législations suisses et françaises, et à la directive-cadre européenne sur l’eau, qui imposent le rétablissement de la libre-migration des poissons.

Après quelques mois d’essai, ce cours d’eau artificiel de 250 mètres de long comportant une soixantaine de bassins, a été mis en service le 29 avril 2013. Le lendemain, une magnifique truite de 70cm de long a été attrapée. Mesuré par un scientifique et photographié pour marquer l’occasion, le beau mâle a été relâché en amont du barrage, où il pourra enfin explorer de nouveaux territoires aquatiques.

Cette passe à poissons réconcilie la production hydroélectrique avec certains cycles naturels. Elle représente un joli succès pour la nature. Les pêcheurs et le monde scientifique pourront suivre plusieurs centaines de poissons marqués dans le cadre d’un projet mené par la Haute école du paysage d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA). Ce projet a pour but d’étudier le comportement migratoire des poissons le long du Rhône et de ses affluents.

Annexe :


CONTACTS MÉDIAS
Anne-Claude.Steiner@sig-ge.ch : 022 420 70 93 (ou) 079 722 67 62