Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Optimiser la production hydroélectrique du Rhône genevois

Située sur le Rhône franco-suisse, la centrale de Chancy-Pougny a été construite entre 1920 et 1925 pour alimenter les usines métallurgiques françaises du Creusot. C’est à partir de 1958 que Genève reçoit de l’électricité produite par cette usine.

La centrale est exploitée par la Société des Forces Motrices de Chancy-Pougny, dont SIG et la Compagnie Nationale du Rhône sont actionnaires. Elle est composée d’une usine qui abrite cinq groupes hydroélectriques et un barrage constitué de quatre passes.


Un barrage au fil de l’eau

Le barrage de Chancy-Pougny est exploité au fil de l’eau : le volume de la retenue étant trop faible, aucun stockage n’est possible. Il bénéficie des modulations de débit effectuées par le barrage du Seujet pour Verbois.
La production annuelle de l’ouvrage s’élève à 230 GWh, soit 7.6 % de la consommation du canton de Genève.

Un projet de rénovation

La rénovation de l’aménagement de Chancy - Pougny est en cours : à fin 2014, quatre groupes de production étaient rénovés, les turbines «Francis», d’origine (1925), étant remplacées par des turbines «Kaplan». Le cinquième groupe ne sera que partiellement rénové, la turbine «Francis» sera conservée, l’intervention est prévue en 2017-2018. Ces travaux ont pour objectif principal d’augmenter le débit d’équipement de l’usine et d’atteindre ainsi une production annuelle de 250 GWh, soit 8.3 % de la consommation du canton de Genève.

Une passe à poissons a été construite en rive droite du Rhône pour permettre aux poissons migrant vers l’amont de contourner l’obstacle que constitue l’usine - barrage.

Le barrage, grâce à ces rénovations, a obtenu en 2015 la certification naturemade star et alimente depuis le produit Electricité Vitale Vert


Adresse du site : chemin des Plattières 10, 1284 Chancy