Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

L’énergie de la Terre

10'000

réalisations par année
en Suisse environ


  • L’énergie géothermique
    Géothermie de faible, moyenne ou de grande profondeur

    A faible profondeur (50 à 300 mètres), les roches ont une température constante toute l’année de 12 à 20 °C. L’implantation de sondes géothermiques, ou le pompage d’eau dans les nappes d’eau souterraines, couplés à des pompes à chaleur, offrent un potentiel important pour produire du chauffage.

    A moyenne profondeur (de 300 à 3000 mètres environ), la température du sous-sol se situe entre 20 et 100°C. L’eau qui circule dans les couches géologiques ou dans les failles peut alors être pompée et utilisée directement pour des installations thermales, le chauffage urbain ou encore le chauffage de serres.

    D’autres gisements se situent à plus grande profondeur (entre 3000 et 6000 mètres) dans des roches qui peuvent avoir une température de près de 200°C. Cette énergie, lorsque l'on parvient à la capter, peut produire de la chaleur mais aussi de l'électricité. La géothermie de grande profondeur présente un énorme potentiel énergétique mais des investissements conséquents devront être consentis pour permettre le développement de cette filière et améliorer nos connaissances du sous-sol profond.
  • Points Forts
    • La géothermie ne dépend ni du vent, ni du soleil ou des précipitations. On peut donc produire de l’énergie 24 heures sur 24 et 365 jours par an.
    • Elle ne produit pas de déchets ni n'émet de gaz à effet de serre.
    • Elle est Inépuisable.
    • Elle permet une fourniture simultanée de chaleur et d’électricité.
  • Projets
    Des projets innovants

    SIG soutient la géothermie en offrant à ses clients des conditions spéciales pour la fourniture d’électricité alimentant une pompe à chaleur, mais aussi, et surtout, en initiant et pilotant des réalisations innovantes sur tout le sol du canton.

    En 2011 à Thônex, le projet Laurana Parc a vu le jour. Un groupe d’immeubles est désormais chauffé en bonne partie par géothermie de faible profondeur (environ 300 mètres) et d’autres réalisations de ce type pourraient voir le jour très bientôt. Beaucoup de villas individuelles utilisent également ce principe. On recourt alors des pompes à chaleur, permettant de valoriser la température du sol et de la transmettre au réseau de chauffage de l’habitation.


    Une technologie en développement

    Sur le terrain de la géothermie de moyenne et grande profondeur, SIG développe, en collaboration avec l’Etat de Genève, un projet de prospection et d’exploration du sous-sol profond qui permettra d’acquérir les connaissances nécessaires pour développer cette technologie dans le bassin genevois.


    L’eau du lac pour se rafraîchir

    Le système thermique Genève Lac Nation (GLN), qui fournit la chaleur et le froid à de nombreuses entreprises de la zone de Sécheron a donné à la géothermie de surface un élan nouveau.

    Le principe du GLN consiste à amener l’eau du lac directement dans les bâtiments consommateurs pour les rafraîchir, en les raccordant à un réseau de transport et de distribution d’eau profonde du lac. Ce système permet également de chauffer les constructions neuves par l’adjonction de pompes à chaleur haute performance.

    Ce principe, particulièrement judicieux pour la production de froid, fera l’objet de nombreuses autres réalisations, comme le projet GéniLac. Le lac constitue en effet un réservoir idéal pour la géothermie de surface.

    En savoir plus sur GLN

    En savoir plus sur GéniLac