Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Le traitement des eaux usées par SIG

Depuis 2003, SIG assure en permanence l’épuration des eaux produites sur l’ensemble du territoire genevois ainsi que d’une partie de la région frontalière.

71millions de m3

d'eau usées traitées dans le canton de Genève

1'460km

de réseau d'eaux usées

Le traitement des eaux usées d’une population de plus d’un demi-million de personnes et de ses activités économiques est une étape cruciale pour la santé publique, la protection des biens, la qualité de l’environnement et la préservation de la ressource eau. En raison de la croissance de la population et des activités dans le canton ainsi que pour répondre à l’évolution des normes et de la législation, SIG investit chaque année 15 millions CHF pour entretenir et rénover les installations de son secteur eaux usées.


Une conscience accrue des besoins d'assainissement depuis 50 ans

Les premiers ouvrages d’assainissement dans l’agglomération remontent aux années 1960, pour répondre aux critères de rejet de l’époque. Dans les années 1990, la Confédération et les cantons ont fixé pour chaque station d’épuration, de nouveaux critères de rejets spécifiques. Ces critères varient en fonction du niveau de qualité requis par les cours d’eau auxquels les stations d’épuration (STEP) restituent les eaux une fois traitées.

Les eaux usées représentent plus de 50% de la consommation d’eau potable du canton

Environ 2’500 litres d’eaux usées sont collectés chaque seconde dans les réseaux d’évacuation. Les eaux pluviales et les eaux usées issues des activités quotidiennes font l’objet d’une collecte différenciée. Les premières sont conduites vers les cours d’eau les plus proches, les secondes sont acheminées dans une STEP pour subir un traitement, avant leur rejet dans une rivière. Les déchets solides extraits de l'eau sont conduits à l'usine d'incinération des Cheneviers pour y être brûlés et valorisés en énergies (électricité + chaleur à distance). Quant aux boues issues de l'épuration (environ 12'000 tonnes/an), elles sont digérées pour être valorisées en cimenterie (fabrication du ciment) ou en biogaz. Ce dernier permet de couvrir les besoins en chaleur de la STEP d'Aïre, l’excédent étant injecté dans le réseau de gaz naturel.

Un recyclage organisé des eaux usées, indispensable au cycle de l’eau

Plus que jamais, le traitement des eaux usées s’inscrit dans le cercle vertueux de l’eau, ressource essentielle à la vie. Le premier moyen de limiter les coûts de traitement et la taxe d’épuration consiste donc à limiter la pollution à la source. C’est pourquoi SIG encourage l’adoption d’éco'gestes par la collectivité, parallèlement à son investissement dans l’installation de nouvelles STEP toujours plus performantes. Genève compte parmi les villes suisses où le traitement de l’eau est le moins cher.


Agrandir l'image

Des stations d’épuration pour protéger l’environnement

Pièce maîtresse du réseau d’assainissement du canton de Genève, la station d’épuration d’Aïre traite les rejets domestiques et des activités économiques équivalents à la consommation de 600’000 personnes. La construction de la nouvelle STEP de Bois-de-Bay, mise en service en 2009, permet d’utiliser les technologies les plus performantes, avec des traitements réalisés essentiellement dans de grands bassins ouverts.