Urgences - dépannages 24h/24 022 420 88 11

Valorisation des déchets

La gestion des déchets ménagers ou industriels du canton de Genève est vitale pour la collectivité. Elle pose un défi environnemental 24h/24h et 365 jours par an aux ingénieurs SIG, chimistes et techniciens spécialisés: apporter des réponses qui tiennent compte de toutes les exigences de développement durable.

105'281MWh

d'énergie électrique produite en 2016

491'005m3

de biogaz produit



SIG a en charge le traitement des déchets quotidiens de près de 500’000 habitants, de milliers d’entreprises et de dizaines de communes. Cela passe par leur valorisation à l’usine des Cheneviers, où ils sont centralisés, triés, incinérés et finalement valorisés.

En savoir plus sur le mode de fonctionnement de l’usine des Cheneviers.

Chaque étape de la chaîne de recyclage implique la mise en œuvre par SIG d’un dispositif complexe, comprenant un processus et une logistique strictement contrôlés.

Les déchets ordinaires, industriels ou spéciaux sont collectés dans les espaces de récupération des déchets cantonaux (ESREC). Ils sont ensuite conduits à l’usine de traitement et de valorisation des déchets des Cheneviers. L’ESREC de Chatillon reçoit les déchets verts de jardin et de cuisine destinés à être transformés en compost puis en biogaz

Optimiser le transport des déchets

Près de 40% des déchets urbains genevois traités par l’usine des Cheneviers sont acheminés par bateau, limitant ainsi les nuisances environnementales et les risques liés au transport routier.

Un convoi « pousseur barge » d’une capacité de 170 tonnes effectue plusieurs fois par jour les douze kilomètres entre le quai de chargement de la Jonction et les Cheneviers. Son moteur utilise 70 % de biocarburant comprenant des déchets d'huile végétale et de graisse animale.
Le transport fluvial permet d'éviter le trafic de16'000 camions chaque année.

Surveiller l'air

Les rejets dans l'atmosphère de l’usine des Cheneviers respectent les valeurs limites d’émissions fixées par l’Opair (Ordonnance fédérale pour la protection de l’air). Des mesures sont effectuées en continu par SIG. Une société indépendante procède par ailleurs à une campagne officielle d'analyses visant à piloter les installations conformément à la législation actuelle.

Traiter les fumées d’incinération

Ces fumées subissent plusieurs opérations avant d’être évacuées par les cheminées : dépoussiérage, captage des oxydes d’azote (NOx) et des dioxines, lavage humide.

Traiter les rejets liquides

Les eaux sales résultant de l’assainissement des fumées subissent une série de réactions chimiques, physiques et mécaniques destinées à les épurer avant leur rejet dans le Rhône. Les cendres volantes sont captées par un électrofiltre et reçoivent le traitement spécial réservé aux résidus solides.

Informer et responsabiliser le public

Les Cheneviers organisent des visites et des actions pédagogiques auprès des écoles, afin de responsabiliser les jeunes face à la question des déchets et de l'environnement. SIG apporte également ses conseils et son expertise aux entreprises et aux collectivités.

Adopter des actions environnementales préventives

Quelques exemples des actions engagées :

La valorisation énergétique des déchets à l’usine des Cheneviers

Aujourd’hui, 5% de l'électricité consommée par un ménage genevois est produite grâce à l'incinération des déchets. Ce qui fait de l’usine des Cheneviers l’un des principaux producteurs du canton.